Les parasites externes du chien – Partie 2 : Les tiques : attention danger ! (2/3)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Elle est petite mais terrifiante, elle peuple les cauchemars de beaucoup d’entre vous, elle s’accroche à la peau et se nourris de votre sang… Aujourd’hui, chers lecteurs dans notre deuxième partie de notre dossier spécial parasites, nous allons parler de la tique !

Il serait sans doute plus juste de parler « des tiques », en effet il en existe plusieurs sortes différentes. Si elles sont toutes aussi répugnantes, elles n’ont pas les mêmes spécificités et ne propageront pas les mêmes maladies. Car oui, la tique, cette cousine des araignées, n’est pas seulement moche, elle est en plus potentiellement très dangereuse car dans bien des cas elle est porteuse de bactéries pouvant causer chez l’animal et/ou chez l’homme des pathologies graves voire mortelles.

Afin que vous puissiez mieux protéger votre chien des tiques et éviter vous-même les morsures de ces sales bestioles, on vous propose un petit zoom sur les tiques : les différentes espèces, les maladies qu’elles propagent et les gestes pour s’en prémunir ou pour les retirer de la peau.

Les différentes sortes de tiques

S’il y a plusieurs maladies que les tiques peuvent transmettre au chien et à l’homme, toutes ne sont pas transmises par toutes les tiques. Il est donc important de faire le point sur les différentes espèces de tiques que l’on retrouve le plus souvent.

  • La tique du chevreuil (ou tique à pattes noires)
  • La tique sanguine
  • La tique étoilée d’Amérique
  • La tique américaine de chien

Les maladies transmises par les tiques

Faisons maintenant le tour des maladies les plus couramment transmises par les tiques ou les plus préoccupantes.

  1. La fièvre pourprée des montagnes

Elle peut être transmise en 4 heure à peine après morsure par trois sortes de tiques : la tique américaine du chien, la tique sanguine et la tique étoilée. La morsure entraine en une à trois semaines une grave infection chez le chien dont l’issue peut être fatale.

  • L’ehrlichiose

Elle se transmet par les mêmes tiques que pour la fièvre évoquée ci-dessus. Les bactéries présentes dans la salive de ces tiques mettent 3 heures avant de se propager dans le sang de l’animal qu’elles finissent par gravement infecter.

  • L’anasplamose

Transmise aussi bien par la tique du chevreuil que par la tique sanguine, cette maladie a pour effet d’infecter le sang du chien et de détruire les globules rouges, ce qui provoque entre autres une anémie.

  • La piroplasmose

C’est une autre forme d’anaplasmose. Plus courante, elle entraine aussi une insuffisance rénale et peut être mortelle en seulement quelques jours.

  • La maladie de Lime (ou borréliose)

Connue pour être répandue et dangereuse, la maladie de Lime est également redoutée pour sa capacité à se transmettre aussi à l’homme. Elle est transmise exclusivement par la tique du chevreuil (c’est donc à elle qu’il faudra être particulièrement vigilent !). Elle est due à une bactérie, la Borrelia burgdorferi qui vit dans le corps de la tique du chevreuil et qui contamine les hôtes dont elle se nourrit.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lime ?

En environ 24 heures, une tique porteuse peut contaminer un chien ou un homme. Voici les symptômes qui peuvent ensuite motiver une consultation :

  • Ganglions gonflés
  • Fébrilité
  • Douleur aux articulations
  • Fatigue persistante
  • Trouble de l’appétit

Vous voilà maintenant mieux informés sur le danger que représentent les tiques pour votre chien et pour vous-même. Ne manquez pas notre prochain article ou on vous parlera des mesures de protection visant à vous en prémunir et ou on vous donnera quelques conseils à adopter en cas de morsure de tique.

Nos autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *