Races de chiens – Le Husky

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

On va parler aujourd’hui d’un autre chien particulièrement emblématique qui ne laisse pas grand monde indifférent : le Husky. Bien connu pour son habileté et son endurance de chien de traineaux, très facilement reconnaissable par ses allures de loup mignon et tout doux, le husky saura également en étonner plus d’un par sa remarquable intelligence. Mais d’où vient le husky ? que peut-on dire de son caractère et comment bien prendre soin de ce toutou ? On vous dit tout !

Histoire et caractéristiques du Husky

Pour retrouver l’origine du Husky, il faut remonter très très loin dans le temps. On retrace son histoire jusqu’en Sibérie, ou il était autrefois employé comme chien de traineaux par les tribus autochtones. Ces chiens étaient déjà à l’époque remarqués pour leur endurance.  Mais si de nos jours, il est encore possible de voir des huskys attelés et tirant des traineaux dans les compétitions ou les attractions touristiques, on les trouve plus généralement dans les foyers ou ils font office de chien de compagnie ou encore dans les concours de beauté canines (ou ils rencontrent un franc succès !).

 Le Husky est en effet un animal à l’allure qui ne laisse pas grand monde indifférent. Immédiatement reconnaissable grâce à ses petits airs de loup, il offre une silhouette musclée et légère, une taille moyenne et une carrure équilibrée. Il mesure en moyenne 55cm pour un poids compris entre 15 et 30 kg. Sa robe, qui rappelle également la plupart du temps celle du loup peut être blanche à noire en passant par toutes les teintes de gris, bruns ou sable. Son visage arbore par ailleurs souvent un masque plus clair. Il à le pelage mi-long et particulièrement fournis en sous-poil (ce qui lui permet de résister aux basses températures). Le museau du husky est un peu allongé et ses oreilles grandes et dressée sur le haut de la tête. Mais ce qui fait la grande part de son charme, c’est sans doute ses grands yeux en amande, souvent cernés de noir et qui peuvent être d’un joli bleu.

Caractère du husky

S’il peut tenir du loup dans son apparence, le husky n’en est pas pour autant un animal sauvage. Pas agressif pour un sou, il est très proche des humains, sociable avec les autres animaux de compagnie, joueur avec les enfants, etc. Il peut être très doux et obéissant aussi, mais à la seule condition d’être correctement dressé. C’est là ou l’histoire se corse. En effet, le Husky n’est pas un chien très facile à éduquer. Le dressage doit être entreprit tôt et être particulièrement rigoureux. Son énergie débordante mais aussi son tempérament très joueur peut faire de lui un chien assez retord et parfois difficile à contrôler. Une fois bien éduqué, il peut cependant être un compagnon remarquable, qui appréciera par-dessus tout accompagner son maitre partout où il ira.

Adopter un Husky

Quelques infos pratiques pour qui voudrait faire l’acquisition d’un chien Husky.

Le prix

Le prix d’un chiot Husky peut varier de 500€ à 1500€ en fonction du sexe de l’animal, mais aussi de sa conformité aux standards de la race et du pédigrée de ses parents.

Les soins particuliers

Comme on l’à déjà indiqué plus haut, le Husky est un animal qui peut montrer des tendances à l’hyperactivité. Son énergie débordante aura besoin d’être canalisée. Pour cela, il faudra permettre au chien de sortir plusieurs fois par jour et lui faire faire de l’exercice. Le husky n’est pas vraiment un chien à recommander pour quelqu’un vivant en appartement. Il a besoin de beaucoup d’espace et il est nécessaire pour lui de pouvoir courir de temps en temps.

Et pour ce qui est de la nourriture alors ? Avec un chien super énergique comme l’est le Husky, on pourrait s’entendre à des besoins nutritionnels particulièrement conséquents. Et bien, il n’en est rien. Au contraire, le husky est bien connu pour son endurance et sa faculté à être plutôt énergiquement économe. Il consomme moins de nourriture que la plupart des chiens de même taille (c’est d’ailleurs sans doute une des qualités requises pour être un bon chien de traineaux !). Mais le fait qu’il ne mange pas beaucoup n’implique pas pour autant qu’il ne soit pas difficile. Le Husky réclame en effet un régime particulier, il est donc préférable de le nourrir avec des croquettes ou pâtés spécialement conçues pour ce type de chiens.

Comme beaucoup de chiens taillés pour le grand froid, le husky est doté d’une fourrure dense avec un sous poil abondant. Au court de l’année, son pelage muera par deux fois. Pendant ces phases, les pertes de poils seront importantes et il est important de brosser le chien tous les jours afin d’entretenir son pelage mais aussi sa peau. En dehors de ces périodes, le brossage du pelage doit se faire au moins une fois par semaine.

Pour ce qui est de la toilette, rassurez-vous : le Husky est un chien plutôt propre qui se charge de se laver tout seul. Il est toutefois de mise de contrôler régulièrement l’état de ses oreilles et de ses griffes (qui auront parfois besoin d’être raccourcies !).

Maladies

S’il est correctement nourri et qu’il se dépense régulièrement, le husky peut être particulièrement résistant et ne rencontrera pas de problème de santé spécifiques. En vieillissant, il peut toutefois être sujet à des troubles oculaires comme la cataracte ou l’atrophie rétinienne. Par ailleurs, comme tout animal, il peut attraper diverses maladies. Il est donc important de le faire vacciner pour le protéger au maximum.

Nos autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *