chien froid

Protéger mon chien du froid

Les jours se font plus courts et les nuits plus longues. Vous avez rallumé votre radiateur et vous commencez déjà à prévoir l’organisation des fêtes de fin d’années : pas de doute, l’hiver s’installe, et avec lui le froid se fait de plus en plus sentir ! Vous ne vous faites pas tant de soucis pour vous : avec vos chaussures fourrées, votre gros manteau et vos pulls en laine vous êtes « armés » pour affronter les vents glacés, les tombées de neiges et le verglas. Mais qu’en est-il pour votre toutou ? Les chiens souffrent-ils du froid l’hiver ? Comment protéger un chien du froid ?

Afin de vous aider à y voir plus clair et pour que vous puissiez adopter les mesures nécessaires, on vous propose aujourd’hui de faire le tour de la question. Alors, chiens et froid : est-ce compatible ?

Les chiens ont-ils froid ?

Les chiens comme les êtres humains sont des animaux à sang chaud qui régulent eux même leur température corporelle. Puisque nous sommes nous-même contraints de nous protéger en cas de trop forte ou de trop faible température, il semblerait légitime de se poser la question de la résistance des chiens au froid.

La plupart des chiens sont très résistants au froid

Les chiens, la plupart du temps dotés d’une fourrure protectrice, se montrent en général bien plus coriaces que les humains quand il s’agit d’être exposés aux températures basses.

Certains chiens, comme les gros chiens de montagne, les chiens à la fourrure dense ou les chiens de type Huskies sont particulièrement adaptés au froid. Il est d’ailleurs bien connu que lorsqu’il y a une avalanche, les secouristes ont recours à leur services pour les missions de sauvetage.

Le froid : un danger pour certains chiens

Bien que pour une partie des chiens le froid ne représente pas de réel danger, certains types de toutous seront beaucoup plus vulnérables. Il s’agira surtout des chiens de petite taille, type Chihuahua ou Yorkshire, des chiens à poils courts, des chiens maigres ou naturellement fins (comme les lévriers par exemple) ou encore des toutous âgés dont la condition physique justifie un surcroit de protection.

Attention à la neige et au verglas

Certaines parties du corps du chien sont particulièrement sensibles au froid. C’est le cas par exemple des coussinets. Ainsi, une promenade prolongée par temps de neige, sur du verglas ou des chaussées salées peut entrainer des brulures douloureuses et handicapantes chez certains toutous. Aussi, la truffe et les oreilles seront parfois sujets aux gerçures. Pensez à bien brosser votre bien au cours de vos promenade !

Comment protéger son chien du froid 

Pour protéger votre chien du froid, plusieurs gestes ou méthodes peuvent être à envisager.

  1. Evitez de tondre votre toutou pendant l’hiver

La fourrure des chiens est la meilleure des protections dont ils disposent pour affronter le froid. L’hiver, privilégiez donc le confort et la santé de votre animal en évitant de lui tondre le poil. Vous pouvez cependant tailler les poils présents entre les coussinets afin d’éviter que des boules de glace ne s’y coincent.

  • Pas trop de bains non plus !

En hiver, prenez votre mal en patience et éviter de trop laver votre animal : le sébum qu’il produit naturellement agit en effet comme une barrière naturelle à la surface de la peau qui l’aide à affronter le froid.

  • Lors des grands froids, sortez votre chien, mais moins longtemps !

Il est important de continuer à promener votre toutou même lorsque les températures sont négatives. Ceci dit, les ballades ne devront pas être de trop longue durée !

  • Protégez les chiens les plus vulnérables avec des vêtements

En règle générale, on aurait tendance à être plutôt contre le fait d’habiller les chiens comme s’il s’agissait d’enfants. Il s’agit en plus bien souvent d’un simple caprice du maitre.

Cependant, lorsqu’il fait très froid, vêtir son toutou d’un manteau et/ou de chaussons est une mesure à prendre dans l’intérêt du chien. Ça le protège du vent froid, de l’humidité, mais surtout de la neige et du verglas (qui peuvent gravement blesser ses coussinets).

C’est surtout vrai pour les toutous les plus vulnérables au froid (petit chiens, chien à poils ras, chiens minces et vieux chiens).

  • Après la promenade, prenez soin de votre chien

Prenez le temps de le sécher avec une serviette. Nourrissez-le un peu plus aussi : sa dépense d’énergie augmente quand il fait froid !

Voilà, vous êtes fin prêt pour affronter l’hiver avec votre plus fidèle compagnon en toute sérénité !

1 réflexion sur “Protéger mon chien du froid”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *