Comment s’occuper d’une portée de chiots à votre domicile ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Dans un foyer possédant une chienne enceinte ou un élevage, l’arrivée d’une portée de chiots est un grand évènement. Il faut une organisation minutieuse pour accueillir ces futurs chiots et leur garantir un endroit sûr où ils pourront se développer.

Ainsi, leur caisse doit être bien préparée pour assurer leur confort dès les premiers jours de leur vie. Il faut également prendre soin et guider leur mère afin qu’elle s’occupe convenablement d’eux.

Mais concrètement, quels sont les gestes à adopter pour assurer le bien-être d’une portée de chiots à domicile ?

Préparez la caisse de mise bas

Pour bien préparer l’arrivée d’une portée de chiots, aménagez la caisse de mise bas qui doit accueillir vos nouveaux chiots. Généralement présentée comme un enclos, cette caisse permet à la mère de mettre bas en toute tranquillité et de bien se détendre.

Elle doit donc être adéquate et s’adapter à sa taille. Cela lui permettra de profiter de son intimité et de protéger ses futurs chiots contre d’éventuels risques d’écrasement, d’étouffement et contre le froid. Elle doit également être assez grande et doit réserver un compartiment spécial pour permettre aux futurs chiots de passer leurs premières semaines de vie.

Séparez avec un rail surélevé, l’espace réservé aux chiots de celui de leur mère. Il est important que cette caisse soit la plus hygiénique possible et de la laver régulièrement. Les organismes des chiots sont fragiles et ils pourraient attraper une maladie facilement.

Réservez un climat de confiance pour votre chienne et ses chiots

Avant que votre chienne ne mette bas, installez bien sa caisse dans un endroit isolé, aéré et loin des bruits. Au moment de la mise bas, soyez présent pour la sécuriser. Dès qu’elle finit de mettre bas, laissez-la tranquille. Si elle sort pour faire ses besoins, profitez de son absence et changez ses serviettes.

N’oubliez pas de placer la nourriture et de l’eau près de sa caisse. Cela est important pour lui permettre de bien s’alimenter, car elle aura besoin de nouvelles forces pour alimenter ses petits.

Aidez les chiots à téter en leur indiquant les mamelles de leur mère. Pesez-les, les cinq premiers jours pour vous assurer qu’ils vont bien et grossissent convenablement. Évitez que d’autres animaux s’approchent de leur caisse.

Pour qu’ils apprennent à subtilement se socialiser, laissez les chiots interagir sans forcer les comportements.

Apportez un minimum de confort dans le parc

La caisse de mise à bas ne va pas être leur lieu de vie pendant des semaines. Le mieux est alors de mettre la maman et ses petits dans un endroit clos. Un petit parc avec grille est idéal pour éviter que les chiots ne partent partout et fassent leurs besoins aux quatre coins de votre maison.

Assurez leur confort avec un tapis moelleux en guise de sol et ajoutez à un endroit des tapis éducateurs. Ils attirent naturellement les chiens pour qu’ils fassent leurs pipis dessus.

Ayez une présence régulière et douce, y compris avec la maman. Elle doit voir que votre amour pour elle est toujours aussi vif. Mais, si elle fait preuve d’un peu d’agressivité surprenante, rationnalisez. Elle a un comportement instinctif de protection. Dans ce cas, ne forcez pas les contacts.

Habituez les chiots à la vue d’autres humains sans qu’ils ne soient transformés en jouets que l’on caresse.

Petit conseil supplémentaire : vérifiez la température de la pièce. En hiver, le froid peut être affreux pour des chiots, mais aussi pour la maman qui se remet après d’une grosse épreuve.

Surveillez bien leur état de santé, leur poids… et tout devrait bien se passer !

Nos autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *