sterilisation du chien

Faire stériliser mon chien ou ma chienne : nos conseils

Vous venez d’adopter un petit toutou dans votre foyer ou vous prévoyez d’en adopter un. La question se pose alors : faut-il le faire castrer/stériliser ? Vous avez un peu entendu de tout sur cette pratique et il vous est donc difficile de vous faire votre propre avis. On vous propose donc ici de mettre ce sujet au clair. Nous allons donc vous expliquer en quoi consistent exactement la castration du chien et la stérilisation de la chienne et pourquoi ces deux opérations sont généralement pratiquées. Ensuite, nous vous listerons des inconvénients que ces opérations présentent. Ainsi, il vous sera plus aisé de prendre votre décision en toute connaissance !

Castration du chien

Nous allons ici vous parler de l’opération chirurgicale visant à rendre le chien mal infertile. Cette opération définitive est effectuée par le vétérinaire. Les tarifs pour une telle opération seront généralement compris entre 150 et 250 euros.

Quand faire castrer son chien

En général, l’opération des jeunes chiens à lieux après leurs 6 mois. C’est vrai pour les chiens castrés pour raisons comportementales. Il est en effet possible que des raisons médicales imposent ou incitent à la castration. Dans ces cas-là, on observe qu’elle a plutôt lieu sur des chiens adultes âgés d’une dizaine d’années.

L’intérêt de l’opération

Comme on vient de l’évoquer, on peut décider de faire castrer son chien pour différentes raisons. Parfois les motivations seront surtout d’un ordre médical. Ainsi il peut arriver que certaines anomalies physiques à la naissance justifient une castration. Cela permet entre autres de prévenir des cancers qui risquent de se développer. D’autre part, il se peut aussi que le chien adulte développe certaines pathologies de la prostate ou des régions périanales. Dans certains de ces cas, la castration sera également recommandée.

Mais la plupart des propriétaires de chiens qui opteront pour la castration seront motivés par les avantages relatifs au comportement du chien. En effet, la castration aura pour effet de transformer l’attitude du chien adulte et d’inhiber, voir d’annihiler certains comportements indésirables. Voici une liste de ces motifs qui peuvent pousser à opter pour la castration :

  • Éviter les fugues

C’est bien connu, les chiens ont la fâcheuse tendance à fuguer pour courir les femelles. C’est en réalité une réaction naturelle. Ils ne résistent pas aux hormones que vont dégager les femelles lorsque celles-ci ont leurs chaleurs. La castration va avoir l’avantage de supprimer l’intégralité de ces fugues spécifique ( celles qui sont liées à la présence de femelles).  En effet, on observe sur les chiens castrés une baisse drastique d’intérêt pour les femelles.

  • Éviter les saillies et les grossesses.

Qui dit baisse d’intérêt dit aussi plus de copulation inopinée. Vous pouvez promener votre animal tranquillement sans craindre qu’il ne se rue sur la chienne que la voisine promenne en même temps. Aussi, et c’est le principal objectif de la castration : elle rend impossible toute reproduction. Il arrive souvent qu’une reproduction non désirée par les propriétaires provoque des querelles de voisinage. Parfois même, si le male est beaucoup plus imposant que la femelle, la grossesse peut être fatale à la chienne.

  • Adoucir le tempérament du chien

On observe chez les chiens castrés une forte baisse des comportement agressifs. C’est en partie du au fait que le chien va avoir beaucoup moins tendance à défendre une position de male dominant. Aussi, et pour les mêmes raisons, un chien castré aura bien moins tendance à uriner partout pour marquer son territoire.

L’opération

Elle consiste en l’ablation des testicules. Les bourses elles, sont laissées. Le chien devra être à jeun depuis la veille (20 :00 environ). Vous pouvez cependant lui donner de l’eau. Une fois chez le vétérinaire, il sera examiné, sédaté et endormi. Il sera par la suite maintenu en sommeil pendant la préparation (il sera en parti rasé et désinfecté) et pendant l’opération.

A la fin de l’intervention, on le place dans un endroit ou il pourra tranquillement se réveiller. Il pourra ensuite retourner chez vous dans la soirée. Après l’opération, quelques mesures s’imposeront. Administration d’antibiotiques principalement. Il faudra aussi veiller à ce que le chien se repose et ne lèche pas sa plaie.Passons maintenant à l’opération qui concerne les femelles : la stérilisation (ou ovariectomie). Plus chère que la castration, cette opération aura un cout pouvant aller de 250 euros à 400 euros.

Faire stériliser mon chien ou ma chienne : nos conseils

Quand faire stériliser sa chienne ?

On entend parfois qu’il est nécessaire d’attendre que la chienne ait eu au moins une portée de chiot avant de procéder à sa stérilisation. C’est tout à fait faux ! En réalité, si vous souhaitez faire stériliser votre chienne, le mieux c’est même de le faire très tôt, avant ses premières chaleurs. En effet, il est prouvé que la chienne stérilisée avant leurs premières chaleurs n’aura ensuite aucun risque de contracter par la suite des tumeurs mammaires.

Si vous souhaitez tout de même lui faire avoir des chiots, le mieux est de la faire se reproduire jeune afin de à faire stériliser avant ses trois ans. Il est aussi possible de faire stériliser sa chienne adulte si celle-ci développe une tumeur ou une infection de l’utérus.

L’intérêt de l’opération

Comme pour la castration du chien, la stérilisation des chiennes peut être motivée soit par des raisons pratiques, soit par des raisons médicales, soit par un mélange des deux.

  • Une chienne stérilisée n’aura pas de chaleurs : Pour vous ça veut dire pas de sang à nettoyer, pas de fugues de la chienne et par de jardin assaillit par les males du quartier.
  • Pas de grossesse non désirée.
  • Pas de grossesses nerveuses non plus.
  • D’un point de vu médical, la stérilisation possède des vertus préventives pour les cancers mammaires. Quand on sait que ce genre de cancers très rependus constitue la moitié des cancers que contractent les chiennent, ça fait réfléchir !
  • Aussi, la stérilisation de la chienne adulte peut servir à traiter certaines afflictions, comme le diabète, les infections utérines ou certains cancers.

L’opération

Comme pour l’opération des mâles, la stérilisation de votre chienne durera la journée. Elle vous sera en général rendue le soir. Elle devra aussi être à jeun depuis la veille au soir (mais pourra néanmoins boire). Une fois à la clinique, l’intervention se déroulera à peu près de la même façon que pour une castration. Sauf qu’ici, pas d’ablation des testicules (ce serait difficile !), mais une ablation des ovaires, et parfois aussi de l’utérus.

Après l’opération, la chienne sera sous antibiotiques pendant plusieurs jours. Il faudra faire attention à ce qu’elle ne fasse pas de mouvement brusque et qu’elle ne lèche pas ses points de sutures. Ils seront retirés environ deux semaines plus tard.

Inconvénients

Malgré les multiples avantages que présentent ces opération, castration et stérilisation ne font pas toujours l’unanimité. En effet, ces pratiques comportent des inconvénients : principalement des risques opératoires et des effets secondaires.

Risques opératoires

Castration et stérilisation sont deux interventions chirurgicales. Et vous n’êtes pas sans savoir qu’une intervention chirurgicale n’est jamais un acte anodin : elle comporte toujours des risques. Déjà, des complications peuvent apparaitre après l’opération. On n’est jamais totalement à l’abri d’une infection ou d’une hémorragie. L’une comme l’autre pouvant avoir de très graves conséquences et même être fatales à l’animal, il faut y réfléchir ! Aussi, même si c’est plus rare, certains problèmes peuvent être induis par l’anesthésie générale que l’on pratique obligatoirement pour ces interventions.

Effets secondaires

Outre les risques inhérents à l’opération elle-même, stérilisation et castration peuvent aussi induire des effets secondaires chez les chiens.

  • Prise de poids

On remarque souvent que les chiens castrés ont tendance à grossir. En effet, la stérilisation à comme effet d’agir sur le métabolisme de l’animal, rendant plus facile le stockage de graisse.

Ainsi les animaux stérilisés auraient plus tendance à développer des pathologies induites par l’obésité. Cela n’est pourtant pas une fatalité : il vous suffira de diminuer les portions de nourritures offertes à votre animal. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre vétérinaire pour savoir quel régime alimentaire conviendra le mieux à votre toutou.

Il sera aussi conseillé de permettre à votre animal d’avoir une activité physique satisfaisante.

  • Incontinence

Il peut arriver (2 à 4 % des cas) que les chiennes stérilisées avant leurs premières chaleurs développent par la suite ce qu’on appelle « l’incontinence de castration » : une incontinence urinaire du a une mauvaise contraction d’un muscle situé à la sortie de la vessie. Ce mal peut être traité par une intervention chirurgicale ou par la prise de médicament sur une longue durée.

Voilà, c’était notre petit topo au sujet de la stérilisation du chien ! On espère vraiment qu’il vous aura été utile et que vous vous sentez à présent plus amènes de prendre votre décision ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *