communiquer chien

Comprendre son chien : La communication chez les chiens

Le chien, vous le savez bien, est connu pour être le meilleur ami de l’homme. Fidèle compagnon de son maitre, il répondra toujours présent quand il s’agira de nous protéger, de nous aider ou tout simplement de nous tenir compagnie et nous réconforter. Le chien, qui n’est pas doué de parole, ne peut bien sur pas s’exprimer comme nous et établir un dialogue verbal avec son maitre.

Et pourtant si une forte complicité peut naitre entre un humain et un toutou, c’est que la communication doit en quelque sorte être possible entre nos deux espèces ! Les propriétaires de chiens le savent bien pour l’avoir à de nombreuses reprises expérimentées : entre toutous et humains, une certaine compréhension mutuelle existe. Cette compréhension tient en outre à la bonne interprétation des comportements du chien. Mais comment le chien communique-t-il ? Comment mieux le comprendre en détectant les différents signaux qu’il peut envoyer ? Nous allons ici vous parler communication canine et comportement des toutous.

Le chien : un animal social

Bien qu’aujourd’hui le chien soit perçu comme un animal presque exclusivement domestique, allant forcément de pair avec l’homme, il n’en a pas toujours été ainsi. Avant d’être domestiqué, le chien était un animal sauvage, vivant en meute à la manière de son cousin le loup. Puisque la vie d’un individu de la meute était tributaire de la survie de la meute, les chiens devaient veiller à opérer en bonne intelligence afin d’être plus performant lors de la chasse ou quand il s’agissait de se défendre contre un prédateur. Pour cela, l’espèce canine a développé tout un panel de signaux servant à la communication entre les individus.

Cette sorte de langage a subsisté jusqu’à nos jours et on l’observe chez toutes les races de chiens. Là ou il est particulièrement flagrant c’est lorsque deux chiens se rencontrent pour la première fois : on est alors témoins d’un rituel de postures, de comportements et d’échanges d’odeurs qui représentent autant de façons de transmettre des informations. Ainsi, l’étude de ces différents signaux nous a peu à peu permis de mieux comprendre ces fidèles compagnons que sont nos chiens.

Le langage du chien :  les différents signaux.

Le chien est connu pour être un animal aux sens particulièrement affutés. Ainsi, pour pouvoir communiquer avec les autres chiens ou avec les humains, il va émettre des signaux perceptibles par les sens.

  • Des signaux odorants

Bien sûr quand on pense aux sens canins, l’odora est probablement celui qui nous apparait en premier. Et pour cause : les chiens ont un flair particulièrement développé. Il n’est donc pas étonnant qu’ils emploient beaucoup le marquage olfactif dans leur façon de communiquer. L’urine et les excréments des chiens sont ainsi riches en phéromones et peuvent servir entre autres à marquer un territoire afin de dissuader les autres chiens de venir s’installer. En reniflant ces phéromones, les toutous peuvent aussitôt savoir à qui ils ont affaire : sexe, âge, état de santé.

Pour la reproduction aussi, les signaux olfactifs vont jouer un rôle majeur puisque c’est par l’odeur particulière qu’elle dégage qu’une femelle en chaleur va être en mesure d’attirer les males à elle.

  • Des signaux de posture

On peut facilement remarquer à quel point les chiens peuvent parfois être très expressifs corporellement. Il est en effet très fréquent de les voir adopter des postures significatives. La plupart du temps, ces postures auront pour but de mettre au clair le rapport de domination qui va s’installer entre deux individus. Ainsi un chien couché sur le dos, le regard fuyant, la queue entre les pattes, les oreilles plaquées indiquent clairement son état de soumission alors qu’un toutou au poil hérissé, qui ne cille pas des yeux sera davantage dominant.

Mais le chien se servira également de divers signaux de posture pour faire comprendre à son maitre son amour et contentement : les sauts, la queue qui s’agite en sont des bons exemples.

  • Des signaux sonores

Enfin, ceux que l’on remarque le plus (à notre grand malheur parfois) sont bien entendu les émissions sonores caractéristiques du chien. Là aussi, il s’agit de communication. En témoignent d’ailleurs la grande variété de sons que sont capables d’émettre les chiens. Les grognements pour faire peur et dissuader, les aboiements pour prévenir, accueillir ou menacer mais aussi tous les petits cris ou plaintes qui peuvent traduire d’innombrables sentiments (ennuis, douleurs, bonheur, etc.).

  • Autres signaux

Il existe également un grand nombre de signaux supplémentaires que votre chien peut envoyer pour vous faire part d’un état particulier dans lequel il se trouve. Il ne se comportera par exemple pas normalement s’il est malade, s’il a trop chaud ou trop froid, etc.

Vous l’aurez compris : le chien possède bien des moyens d’expression. A vous maintenant de savoir être à l’écoute de votre toutou pour pouvoir être en mesure de mieux le comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *